« Lanvin dit Fuck à la sinistrose ambiante! | Accueil | Liberation veut-il tuer le métier de Planneur Stratégique ? »

L'outil de mesure de l'influence Klout est-il une arnaque ?

Klout_photo1Philippe Dupuis analyse pour nous les fondamentaux de l'outil Klout...sans concession

Les 100 personnalités les plus influentes des réseaux sociaux, telle est la promesse faite par Minutebuzz avec son classement mis à jour quotidiennement et basé sur les scores KLOUT ! Au-delà du concours de taille de sexe flattant l'ego de ceux qui y figurent et dommage pour les autres, il est intéressant de savoir à quoi correspond ce classement et s'il définit bien l'influence.

Minutebuzz-Klout

En effet, Klout propose un score "résultant d’une pondération entre la taille de votre cercle actif, son score Klout et votre capacité à créer le débat ou la propagation autour d’un message". Comme l'explique très bien Alexis THOBELLEM, Klout établit un score dit d'influence en mesurant la taille de votre réseau, la "valeur" de votre réseau (basée elle-même sur les score Klout individuels des membres de votre réseau), et les likes, RT et autres commentaires que vos publications suscitent, sans que l'on sache exactement comment cela est calculé.

Cela a du sens de procéder ainsi, mais est-ce suffisant ? Cette mesure est-elle le reflet exact de l'influence d'un internaute ?

L'influence peut se définir, selon le Larousse de 3 façons :
 
  • Action, généralement continue, qu'exerce quelque chose sur quelque chose ou sur quelqu'un : L'influence du climat sur la végétation.L'influence de la télévision sur les jeunes.
  • Ascendant de quelqu'un sur quelqu'un d'autre : Il a beaucoup changé sous l'influence de son ami.
  • Pouvoir social et politique de quelqu'un, d'un groupe, qui leur permet d'agir sur le cours des événements, des décisions prises, etc. : On a vu grandir son influence dans le monde des affaires.
L'influence consiste donc en un "pouvoir mystérieux" permettant d'agir sur le comportement des autres. Et l'influence peut être négative ou positive :
 
- pour ou contre une marque, un produit, 
- prises de paroles favorisant une meilleure analyse pour son audience, 
- analyses objectives visant à défaire une réputation,
- mauvaises critiques concernant un film, un livre, un album
- blagues, bons mots (humeur positive ou négative influençant nos actions),
- etc
L'influence est une notion subtile qu'il est difficile de mesurer sur la simple base des RT et interactions générées à travers les principaux réseaux sociaux.
En premier lieu, comment mesurer l'impact commercial que peut avoir un internaute sans tracer les clics générés ?
Pour autant, la capacité à générer des clics équivaut-elle à de l'influence ? Ce n'est pas parce qu'on crée un bon Call to Action qu'on est influenceur : le clic généré est une étape préalable et indispensable, mais elle n'a aucune incidence sur l'influence en elle-même. De plus, il est très fréquent sur le web de cliquer sur des liens pour recouper des infos, des analyses et des avis pour se former son propre jugement. En cliquant sur 5 liens différents pour parvenir à ma décision, quel sera celui qui m'aura le plus influencé ? C'est impossible à mesurer avec Klout !

Par ailleurs, Klout prend en compte les RT, les like et les partage mais comment vérifier les agissements de bots ou de fake profiles, voire simplement de profils multiples (une personne qui a plusieurs sites/blogs peut avoir plusieurs comptes Twitter en toute "légalité"). Une personne seule peut donc se retweeter et augmenter artificiellement son score Klout. Mais peut-on si simplement augmenter son influence ? J'en doute !
En outre, hormis certains cas très particuliers, qui peut se vanter d'être crédible et légitime pour prendre la parole sur tout type de sujet et s'exprimer de façon à influencer son audience, si ce n'est en semant le doute et le trouble par principe sans aucune objectivité (cf les discours extrémistes de toutes sortes) ? 

D'ailleurs, je ne remets absolument pas en cause l'influence de certains membres du Top 100 Minutebuzz qui sont tout à fait légitimes en tant "que spécialistes" reconnus pour aborder tel ou tel sujet et exercer un pouvoir sur leur audience : @gonzague lorsqu'il parle de high tech ou d'automobile par exemple, @alexisthobellem ou @digitalppmike lorsqu'ils parlent social media, etc

Mais sont-ils pour autant influents pour parler de littérature, de mode, de cuisine ou de jardinage. Pour être influent, il faut avoir une certaine expertise (cf thèse prescripteurs/ ambassadeurs)
L'influence n'est pas ultime, il est quasiment impossible d'avoir un ascendant sur quelqu'un d'autre sur tous les sujets : l'influence est donc thématique !
Enfin, l'influence est un point de vue avant tout, alors qu'il est plus facile de générer des interactions en incitant à réagir, à laisser des commentaires donc sans prendre de position : cela se traduit en général par la provocation (non constructive mais polémique donc sans influence in fine) ou en ouvrant le débat (donc sans prendre de position trop affirmée. Est-ce de l'influence que d'être un bon maître de cérémonie et par conséquent un bon animateur de communautés ? 
Générer des discussions et interactions est le propre des media sociaux et Klout semble être une bonne mesure de cette capacité, plus qu'une mesure de l'influence. L'influence telle qu'elle est visée de façon récurrente à travers les media sociaux est pour moi une utopie, un discours d'agence pour vendre de superbes opérations innovantes à travers les media sociaux. 
Mesurer l'influence est donc un non-sens. Il n'y a pas les influenceurs et les autres : tout le monde influence tout le monde, chacun à sa mesure, chacun dans son domaine. Et si Klout est une mesure, je pense qu'elle correspond davantage à celle de la capacité de mobilisation à engagement de son audience qu'à une réelle influence. Klout permet de savoir quels sont les internautes qui ont une capacité à mobiliser leurs réseaux, pas forcément à les influencer.
------
Philippe DUPUIS aka WEBENTERTAINER 
E-marketer spécialiste de la Génération Y

http://about.me/webentertainer

TrackBack

URL TrackBack de cette note:
http://www.typepad.com/services/trackback/6a00d8341c0def53ef015434eca3d6970c

Voici les sites qui parlent de L'outil de mesure de l'influence Klout est-il une arnaque ? :

Commentaires

dodo

Roh les mecs, faut arrêter de se palucher à un moment. Vous êtes influents sur votre propre groupe d'influents, et ça s'arrête la.

Yan Claeyssen

Je partage complétement l'avis de Philippe et je vous recommande la lecture d'un livre tout récent sur le sujet : "The Business of Influence" de Philip Sheldrake.

Il démonte également Klout sur plusieurs aspects et notamment sur le fait que ce site est "influencer-centric". En effet, Sheldrake démontre, études et analyses à l'appui, que le modèle "influencer centric" n'est pas efficient dans la modification du comportement des acteurs sociétaux (consommateurs, citoyens, etc.). Il privilégie de son coté un modèle "influence-centric" dans lequel comme le dit Phlippe tous le monde est susceptible d'influencer plus ou moins tout le monde. Tous dépend de la légitimité de l'émetteur, de sa proximité avec les "influencés", de sa capacité à convaincre, etc.

Pour Sheldrake, l'influence est un "système complexe" voire chaotique (comme la météo...) et il est impossible de pouvoir mesurer l'influence en tant que telle !

Klout, tout comme PostRank, sont des outils statistiques amusants et qui peuvent permettre de scorer LA CAPACITE QUANTITATIVE de certains à DIFFUSER un message, voire leur POPULARITE, mais pas leur capacité d'influencer les autres. Comme le rappelle Sheldrake : "Influence is not popularity" !

Philippe DUPUIS aka WEBENTERTAINER

"Influence is not popularity" : qu'ajouter de plus ...si ce n'est vice versa !

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Vidéo Star

Darkplanneur's Social Media