Hussein Chalayan...Magicien Contemporain

Hussein_chalayan_1


Styliste conceptuel, révolutionnant le milieu de la mode en passant au crible du discours expérimental chacune de ses créations, Hussein Chalayan nous a encore une fois offert un défilé ultra novateur, alliant expertise des découpes et des matériaux et prouesses technologiques.

Style Printemps/Eté 07 :

Dans l’ensemble, les silhouettes sont plutôt courtes, des robes essentiellement, chapeautées de coiffes incroyables, larges, en forme de cloches ou de soucoupes renversées. Les inspirations sont multiples : romantisme retravaillé pour les premières silhouettes – robes florales et fluidité de la tulle, puis street-wear avec des sweaters à chapeau-capuche, silhouettes minimales mais extrême sophistication dans les jeux de découpes et de superpositions, à la fois rétro – corsages victorien ou cols Claudine, robes-corolles fifties ou robes sixties – et futuriste – tons métalliques, armures de perles, géométrie des motifs et des découpes…

Scénographie Printemps/Eté 07 :

Mais le véritable show commence après une robe en bulles de savons sixties ; les techno-métamorphoses apparaissent, une robe à corsage victorien de mousseline blanche se métamorphose en robe contemporaine, une robe à longs volants se transforme en robe courte, une simple robe en satin devient boule et s’orne de franges, une robe à panneaux métalliques s’ouvre en araignée, une robe se recroqueville… ; la dernière robe s’évapore littéralement, absorbée par la coiffe, et laisse le modèle entièrement nue… prouesses techniques signées par une des équipes de « Harry Potter et le prisonnier d’Azbakan ».

Ces techno-métamorphoses semblent illustrer le passage du passé vers le futur à travers la modernisation de la silhouette, passage du temps également représenté par le cadran se trouvant sur le podium. Passage du temps, transformation des modes… Métamorphoses du corps aussi, tel une fleur qui s’épanouit ou se fane…

Julie la Peste

Vincent Gallo by Terry Richardson, décryptage en mode normal :« Quand le ridicule ne tue pas, il rend plus cool ? »

Vg_2

Commentaire officiel
Fushsia jacquard quiled handpainted embroided dress and black felt hat Balenciaga by Nicolas Ghesquière
Décryptage en mode normal
En réalité, Vincent Gallo est désemparé : il voulait vraiment poser pour ce cher Terry, mais après une nuit de beuverie, yeux cernés et injectés de sang, dans un moment de désarroi trop alcoolisé, il a enfilé la robe de sa grand-mère et la bombe de sa petite sœur. Il en est vraiment navré.

Commentaire officiel
Woolen dress and long shaggy trapper-coat Karl Lagarfeld
Décryptage en mode normal
Après nous avoir montré son appareil en érection dans Brown Bunny, et dans un souci d’équité, Vincent Gallo nous montre sa chatte.

Commentaire officiel
Royal blue silk party dress Lanvin
Décryptage en mode normal
Vincent Gallo a toujours rêvé de jouer dans un film de Cronenberg. Enfin, Terry lui donne la possibilité de s’exprimer.

Commentaire officiel
Chesterfield arm-rest dress Hussein Chalayan
Décryptage en mode normal
Vincent Gallo cuve dans un coin ; heureusement, il porte une robe Hussein Chalayan à coussinets intégrés pour lui rendre la tâche plus facile.

Commentaire officiel
High fetishist vinyl dress Yves Saint Laurent, high heels Hussein Chalayan
Vincent Gallo a lu notre article sur le Fétichic et a voulu être tendance.
Décryptage en mode normal
Vincent Gallo a lu notre article sur le Fétichic et a voulu être tendance.
En fait, il ressemble tout simplement à une pute témoignant anonymement dans « Zone Interdite » nouvelle version (on a oublié de lui dire qu’il fallait éviter le total look).

Commentaire officiel
Gray chevron bubble silk coat Balenciaga by Nicolas Ghesquière
Décryptage en mode normal
Vincent Gallo pense être décalé en buvant son café assis dans un couloir habillé en marionnette. En réalité, il a juste l’air tout désarticulé dans son manteau Balenciaga trop grand

Julie la Peste

Vidéo Star

Darkplanneur's Social Media